La montagne aussi est notre point fort :

BERMEO

Pour connaître les 9 quartiers qui composent Bermeo dans sa vaste étendue rurale et visiter leurs curieux ermitages, leurs vieilles fermes ou caseríos et leurs fêtes traditionnelles, la promenade est le moyen idéal. Nous présentons 4 routes de Nordic Walking qui varient en fonction de la difficulté, et qui partent toutes de l’office de tourisme.

 

URDAIBAI

Il est possible en Urdaibai de se promener au cœur d’une réserve de biosphère. Il existe 10 Petits parcours où les randonneurs pourront jouir de la diversité de notre paysage. Toutes les routes se trouvent ici.

PARCOURS VTT

Bermeo dispose de trois parcours VTT, des routes circulaires pour vélos de montagne, présentant chacun d’eux différentes exigences et difficultés, et conçus tant pour un public nouvellement initié dans l’activité que pour les plus experts. À travers ces parcours nous découvrirons de magnifiques paysages de la commune de Bermeo, de la zone côtière et du cap Matxitxako aux paysages plus montagneux du massif de Sollube.

Téléchargez le plan des parcours ici.

ROUTE DU VIN ET DU POISSON

 

La Rioja Alavesa, concrètement Oyón, et Bermeo sont deux lieux connectés depuis des siècles grâce à la route du poisson et du vin. Jadis, on transportait le poisson de Bermeo vers la Castille et l’on en revenait chargé de vin pour pouvoir l’exporter depuis le port de cette localité marine.

La route, également appelée GR38, est aujourd'hui l’une des meilleures manières de connaître notre géographie du nord au sud. En commençant la première étape sur les terres arides des vignobles et en terminant la septième par l’estuaire d’Urdaibai, couronnant le tout à Bermeo, face à l’immense mer cantabrique. Un plan parfait pour découvrir durant une semaine nos espaces naturels, notre gastronomie variée et notre estimable patrimoine artistique et culturel.

Plus d'informations.

Turismo Bulegoa

Lamera Ibilbidea Z/G 

48370 Bermeo, Bizkaia

turismoa@bermeo.eus

94 617 91 54

Website developed by arriguri

Photography by Izaro Abaroa